Differences between revisions 2 and 3
Revision 2 as of 2013-01-12 17:36:29
Size: 7388
Comment: link fix
Revision 3 as of 2013-01-12 17:49:45
Size: 3716
Comment:
Deletions are marked like this. Additions are marked like this.
Line 38: Line 38:
 * #language fr
||<tablestyle="width: 100%;" style="border: 0px hidden">~-[[DebianWiki/EditorGuide#translation|Translation(s)]]: [[pppd|English]] - Français - [[it/pppd|Italiano]]-~||<style="text-align: right;border: 0px hidden"> (!) [[/Discussion|Discussion]]||
----
'''pppd''' est le '''[[fr/daemon|démon]] [[fr/PPP|PPP]] ''' qui sert à gérer des connexions réseau entre 2 nœuds de systèmes d'exploitation de type Unix. On le configure avec des arguments en ligne de commande et avec des fichiers de configuration.

Alors qu'au début il était surtout utilisé pour gérer des accès à '''bas débit''', il sert maintenant aussi pour des connections à large bande tel que le DSL, si on utilise les protocoles PPPoE (Point-to-Point Protocol over Ethernet) ou PPPoATM (Point-to-Point Protocol over ATM).

Le rôle de pppd est de gérer l'établissement et la terminaison des sessions PPP.

Lors de l'établissement d'une session, pppd a la mission de :

 * détecter les liaisons en boucle (Loop) : PPP détecte les liaisons en boucle en utilisant les nombres magiques. Quand il envoie des messages PPP LCP (Link Control Protocol), ces messages renferment un nombre magique. Si une ligne est en boucle, le nœud reçoit un message LCP avec son propre nombre magique, au lieu de recevoir un message avec le nombre magique d'un pair.
 * auto-configuration automatique : utilisant le Link Control Protocol, il doit négocier les caractéristiques du protocole comme l'Address-and-Control-Field-Compression (ACFC), les caractères d'échappement et les méthodes de compression, de chiffrement (comme MPPE) et d'authentification à utiliser.
 * contrôle d'accès et authentification : par l'utilisation de protocoles tels que le Challenge-handshake Authentication Protocol (CHAP) ou le Password Authentication Protocol (PAP), il doit fournir et contrôler les données d'authentication.
 * Configuration de Layer 3 : quand on utilise le protocole Internet Protocol Control Protocol (IPCP), il négocie les paramètres IP tel que les adresses IP, l'unité maximum de transmission et les adresses de serveur de noms qui peuvent être transmis au pair. Certaines versions peuvent aussi prendre en charge les protocoles Internetwork Packet Exchange Control Protocol (IPXCP) et AppleTalk Control Protocol (ATCP) pour le routage de IPX ou Appletalk sur les liaisons.
 * Quand la négociation est achevée, il a à configurer les interfaces réseau et les routes requises afin que la connexion puisse être gérée par le noyau.

pppd met fin à une liaison PPP quand :

 * trop de trames avec un champ Frame Check Sequence (FCS) invalide reçues
 * la liaison est considérée comme "inactive" (si c'est configuré)
 * un autre programme ou le pair demande la terminaison de la liaison.

Certaines de nouvelles versions de pppd sont aussi capable de gérer un routage Dial-on-demand où pppd configure un réseau virtuel, capture les paquets qu'il reçoit et établit une connexion PPP puis transfère les paquets capturés et pas encore transmis sur la liaison.

== Interfaces graphiques ==
 * [[DebianPkg:kppp]]
 * [[DebianPkg:gnome-ppp]]

== wvdial ==
 * [[fr/Wvdial|Wvdial]] - Un outil qui est utilisé pour l'initialisation du modem avant le démarrage de pppd. Il suffit de lui donner le nom d'utilisateur et le mot de passe et wvdial réussit en général à établir la connexion la plupart du temps.

== Références ==
 * Page du manuel de [[DebianMan:8/ppd|pppd(8)]] (''man pppd'')

== Liens externes ==
 * [[http://www.samba.org/ppp/|Site web officiel]]
Line 78: Line 41:
page d'accueil du projet sur Freecode]]
----
CategoryNetwork

Translation(s): English - Français - Italiano

(!) ?Discussion


pppd est le démon PPP qui sert à gérer des connexions réseau entre 2 nœuds de systèmes d'exploitation de type Unix. On le configure avec des arguments en ligne de commande et avec des fichiers de configuration.

Alors qu'au début il était surtout utilisé pour gérer des accès à bas débit, il sert maintenant aussi pour des connections à large bande tel que le DSL, si on utilise les protocoles PPPoE (Point-to-Point Protocol over Ethernet) ou PPPoATM (Point-to-Point Protocol over ATM).

Le rôle de pppd est de gérer l'établissement et la terminaison des sessions PPP.

Lors de l'établissement d'une session, pppd a la mission de :

  • détecter les liaisons en boucle (Loop) : PPP détecte les liaisons en boucle en utilisant les nombres magiques. Quand il envoie des messages PPP LCP (Link Control Protocol), ces messages renferment un nombre magique. Si une ligne est en boucle, le nœud reçoit un message LCP avec son propre nombre magique, au lieu de recevoir un message avec le nombre magique d'un pair.
  • auto-configuration automatique : utilisant le Link Control Protocol, il doit négocier les caractéristiques du protocole comme l'Address-and-Control-Field-Compression (ACFC), les caractères d'échappement et les méthodes de compression, de chiffrement (comme MPPE) et d'authentification à utiliser.
  • contrôle d'accès et authentification : par l'utilisation de protocoles tels que le Challenge-handshake Authentication Protocol (CHAP) ou le Password Authentication Protocol (PAP), il doit fournir et contrôler les données d'authentication.
  • Configuration de Layer 3 : quand on utilise le protocole Internet Protocol Control Protocol (IPCP), il négocie les paramètres IP tel que les adresses IP, l'unité maximum de transmission et les adresses de serveur de noms qui peuvent être transmis au pair. Certaines versions peuvent aussi prendre en charge les protocoles Internetwork Packet Exchange Control Protocol (IPXCP) et ?AppleTalk Control Protocol (ATCP) pour le routage de IPX ou Appletalk sur les liaisons.

  • Quand la négociation est achevée, il a à configurer les interfaces réseau et les routes requises afin que la connexion puisse être gérée par le noyau.

pppd met fin à une liaison PPP quand :

  • trop de trames avec un champ Frame Check Sequence (FCS) invalide reçues
  • la liaison est considérée comme "inactive" (si c'est configuré)
  • un autre programme ou le pair demande la terminaison de la liaison.

Certaines de nouvelles versions de pppd sont aussi capable de gérer un routage Dial-on-demand où pppd configure un réseau virtuel, capture les paquets qu'il reçoit et établit une connexion PPP puis transfère les paquets capturés et pas encore transmis sur la liaison.

Interfaces graphiques

wvdial

  • Wvdial - Un outil qui est utilisé pour l'initialisation du modem avant le démarrage de pppd. Il suffit de lui donner le nom d'utilisateur et le mot de passe et wvdial réussit en général à établir la connexion la plupart du temps.

Références

  • Page du manuel de pppd(8) (man pppd)

Liens externes


CategoryNetwork