Translation(s): English - Français - Italiano

(!) ?Discussion


En informatique, un répertoire personnelle (home) est un répertoire qui contient les fichiers personnels d'un utilisateur particulier du système.

Sur les systèmes Unix et Linux, cela inclut les fichiers de configuration (habituellement, c'est-à-dire commençant avec un .), des documents, localement installés par des programmes, etc... Le répertoire personnel est défini comme une partie des données du compte utilisateur (par exemple, le fichier /etc/passwd). Sur beaucoup de systèmes - incluant la plupart des distributions de Linux et des variantes de BSD (par exemple, OpenBSD) - le répertoire personnel pour chaque utilisateur prend la forme de /home/username (où username est le nom du compte utilisateur). Le répertoire personnel du compte super-utilisateur (habituellement nommé root) est traditionnellement /, mais sur beaucoup de systèmes récents, il est localisé sur /root.

Cette convention n'est pas universelle, toutefois : dans NeXTSTEP, OPENSTEP, et Mac OS X, les répertoires personnels des utilisateurs sont enregistrés dans /Users/username. Toutefois dans NeXTSTEP et OPENSTEP en mode simple utilisateur, sans paramètrage réseau, il y a un compte 'me' restreint en tandem avec le compte root non restreint, qui enregistre ses fichiers utilisateurs dans /me. Dans Solaris, les répertoires personnels sont localisés dans /home, c'est le point de montage de l'automontage, qui montent des répertoires personnels nécessaires depuis un serveur de fichiers, ou /export/home sur le système de fichiers local. Les vieux systèmes Unix utilisaient souvent des chemins tels que /u01 ou /var/users.

Une convention additionnelle de nommage Unix (originaire du shell csh) est que ~user peut être utilisé comme raccourci pour faire référence au répertoire de base appartenant à l'utilisateur, où que soit sa localisation sur le système de fichiers. C'est pourquoi beaucoup de serveurs Web sont configurés pour montrer le site web personnel de l'utilisateur quand une URL comme http://www.catb.org/~esr/ est accédé (dans cet exemple, l'utilisateur est esr). Un raccourci supplémentaire permet à un utilisateur de se référer à son propre répertoire personnel simplement comme ~.

La séparation des données utilisateurs des données du System-Wide empêche la redondance et permet les sauvegardes de fichiers importants relativement simple. En outre, les chevaux de Troie, les virus et les vers exécutés sous le nom de l'utilisateur et avec ses privilèges seront, dans la plupart des cas, capables d'altérer le fichiers du répertoire personnel de l'utilisateur, et peut-être certains fichiers appartenant à des groupes de travail appartenant à l'utilisateur, mais pas aux fichiers système réels.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/home_directory (en anglais)