Differences between revisions 1 and 2
Revision 1 as of 2012-06-07 22:35:16
Size: 2306
Comment: Initial french version
Revision 2 as of 2014-02-07 00:43:55
Size: 2835
Editor: LaNaarDakote
Comment: Add the translation of Caveats section, formatting, internal linking
Deletions are marked like this. Additions are marked like this.
Line 10: Line 10:
Pour activer bootlogd, il faut éditer le fichier {{{/etc/default/bootlogd}}}, parce qu'il n'est pas activé par défaut : {{{
Depuis Wheezy, le paquet DebianPkg:bootlogd est automatiquement démarré comme un démon de façon normale (avec un script init.d de type sys-V). Plus besoin de fichier de configuration.

Pour les versions antérieurs, activer bootlogd nécessite d'éditer le fichier {{{/etc/default/bootlogd}}} : {{{
Line 17: Line 20:
Depuis Wheezy, le paquet bootlog est automatiquement démarré comme un démon de façon normale (avec un script de type sys-V). Plus besoin de fichier de configuration.
Line 21: Line 22:
Une partie du message de démarrage peut parfois être entouré par des séquences de caractères ASCII en couleur, par exemple la chaîne de caractères "échec" après l'échec d'une action d'init. bootlogd écrit les caractères `^[` dans le fichier de log à la place du caractère d'échappement ASCII habituel. Pour voir les chaînes de caractères colorées avec `less` comme prévu, il faut remplacer les caractères `^[` par les caractères d'échapemment habituels et demander à  `less` d'afficher les séquences d'échappement ASCII en couleur au format "raw" : {{{ Une partie du message de démarrage peut parfois être entouré par des séquences de caractères ASCII en couleur, par exemple la chaîne de caractères `[Échec]` après l'échec d'une action d'[[fr/Init|init]]. Bootlogd écrit les caractères `^[` dans le fichier de log à la place du caractère d'échappement ASCII habituel. Pour voir les chaînes de caractères colorées avec `less` comme prévu, il faut remplacer les caractères `^[` par les caractères d'échappement usuels et demander à `less` d'afficher les séquences d'échappement ASCII en couleur au format Raw : {{{
Line 25: Line 26:
Avec la version 2.88 de ''bootlogd'' (Wheezy), un marquage de l'heure est ajouté avant le message de démarrage. En conséquence, les messages ''ok, échec'' etc recouvrent une partie du marquage horaire. La séquence d'échappement qui repositionne le curseur '''`[1G`''' doit être remplacée par '''`[27G`''' pour déplacer le curseur avant d'afficher la chaîne de caractère ''ok, échec, info'' etc.{{{ Avec la version 2.88 de bootlogd, un horodatage est ajouté avant le message de démarrage. Par conséquent, les messages tels que `[OK]` ou `[Échec]` en recouvrent une partie. La séquence d'échappement qui repositionne le curseur '''`[1G`''' doit être remplacée par '''`[27G`''' pour déplacer le curseur avant d'afficher les chaînes de caractère `[OK]`, `[Échec]`, `[Info]`, etc.{{{
Line 30: Line 31:
[[http://stackoverflow.com/questions/10757823/display-file-with-escaped-color-codes-boot-messages-from-bootlog-daemon/10764254#10764254|Discussion sur la façon d'afficher le fichier généré par bootlgd ]]
[[http://stackoverflow.com/questions/10757823/display-file-with-escaped-color-codes-boot-messages-from-bootlog-daemon/10764254#10764254|Discussion sur la façon d'afficher le fichier généré par bootlogd]]

== Avertissement ==

Si {{{/var/log}}} est monté séparément de la racine, bootlogd pourrait ne pas journaliser correctement vers {{{/var/log/boot}}}. Dans ce cas, utiliser un autre fichier de log devrait résoudre ce problème pour le moment. Cela peut être effectué en éditant le fichier {{{/etc/init.d/bootlogd}}} afin d'y cibler le fichier de log. Trouvez la ligne contenant {{{BOOTLOGD_OPTS}}}, puis modifiez les paramètres pour obtenir quelque chose comme ceci : {{{
BOOTLOGD_OPTS="-r -c -l /root/boot.log"
}}}

Translation(s): English - Français - Italiano


Bootlogd enregistre les messages de démarrage.

Activer bootlogd

Depuis Wheezy, le paquet bootlogd est automatiquement démarré comme un démon de façon normale (avec un script init.d de type sys-V). Plus besoin de fichier de configuration.

Pour les versions antérieurs, activer bootlogd nécessite d'éditer le fichier /etc/default/bootlogd :

# Run bootlogd at startup ?
BOOTLOGD_ENABLE=yes

Après le redémarrage du système, les messages de l'espace utilisateur seront journalisés dans le fichier /var/log/boot.

Lire le fichier /var/log/boot

Une partie du message de démarrage peut parfois être entouré par des séquences de caractères ASCII en couleur, par exemple la chaîne de caractères [Échec] après l'échec d'une action d'init. Bootlogd écrit les caractères ^[ dans le fichier de log à la place du caractère d'échappement ASCII habituel. Pour voir les chaînes de caractères colorées avec less comme prévu, il faut remplacer les caractères ^[ par les caractères d'échappement usuels et demander à less d'afficher les séquences d'échappement ASCII en couleur au format Raw :

sed $'s/\^\[/\E/g' /var/log/boot | less -R

Avec la version 2.88 de bootlogd, un horodatage est ajouté avant le message de démarrage. Par conséquent, les messages tels que [OK] ou [Échec] en recouvrent une partie. La séquence d'échappement qui repositionne le curseur [1G doit être remplacée par [27G pour déplacer le curseur avant d'afficher les chaînes de caractère [OK], [Échec], [Info], etc.

sed $'s/\^\[/\E/g;s/\[1G\[/\[27G\[/' /var/log/boot

Voir aussi

Discussion sur la façon d'afficher le fichier généré par bootlogd

Avertissement

Si /var/log est monté séparément de la racine, bootlogd pourrait ne pas journaliser correctement vers /var/log/boot. Dans ce cas, utiliser un autre fichier de log devrait résoudre ce problème pour le moment. Cela peut être effectué en éditant le fichier /etc/init.d/bootlogd afin d'y cibler le fichier de log. Trouvez la ligne contenant BOOTLOGD_OPTS, puis modifiez les paramètres pour obtenir quelque chose comme ceci :

BOOTLOGD_OPTS="-r -c -l /root/boot.log"