Translation(s): English - Français - Italiano


Un symlink est un lien symbolique, c'est-à-dire un alias ou un raccourci vers un programme ou un fichier.

C'est un fichier particulier dans l'espace du système de fichiers qui pointe vers un autre fichier ou un autre répertoire. Quand on accède à un symlink à partir d'une application, il apparaît transparent à cette application et on accède réellement au fichier ou au répertoire vers lequel le symlink pointe.

C'est un type particulier de fichier qui contient le chemin d'accès d'un autre fichier. L'entrée de ce type de fichier dans l'inode du fichier indique que c'est un lien symbolique. Quand on veut accéder à un lien symbolique avec un éditeur de texte ou un autre programme, le noyau redirige le programme vers le fichier désigné dans le chemin d'accès du lien symbolique. A la différence des liens matériels (hard links), les liens symboliques peuvent être établis entre des systèmes de fichiers différents. Pour créer un lien symbolique, on utilise la commande ln avec l'option -s .

L'utilitaire symlinks assure la maintenance des liens symboliques. Symlinks contrôle les problèmes des liens symboliques, y compris en faisant sauter les liens qui pointent vers des fichiers qui n'existent pas. Symlinks peut aussi convertir automatiquement un lien symbolique absolu en lien symbolique relatif. Installez le paquet symlinks si vous voulez avoir un programme qui gère les liens symboliques de votre système.

Note: Quand on détruit un symlink, on ne détruit que le symlink! et pas le fichier ou le répertoire vers lequel il pointe !

Bien que les liens symboliques paraissent posséder des droits d'accès et appartenir à un utilisateur et un groupe, en fait, leurs droits d'accès sont uniquement déterminés par les droits et appartenances des fichiers cibles !

On crée un lien symbolique avec la commande

ln -s <nom du fichier ou répertoire de destination > <nom du lien symbolique> 

Voir aussi


SystemAdministration