Translation(s): English - español - Français - Русский


PulseAudio est installé par défaut dans la plupart des environnements de bureau proposés par Debian.

PulseAudio fonctionne par dessus ALSA.

Installer PulseAudio

Depuis Debian 8 (Jessie, en 2016), vous avez rarement besoin d'installer manuellement PulseAudio puisqu'il est une dépendance de la plupart des environnements de bureau les plus utilisés.

Si vous avez besoin de l'installer manuellement, apt-get install pulseaudio devrait tout simplement marcher pour toute version de Debian à partir de Squeeze (Debian 6). PulseAudio devient alors par défaut lorsque son paquet est installé. Tout programme l'utilisera donc.

Cela peut être vérifié avec pavucontrol (dans le paquet pavucontrol). Si le son s'enregistre dans le vumètre de ce programme, il est donc acheminé à travers le système pulse.

Configuration de base

Mixeurs

Pavucontrol, un paquet optionnel pour pulseaudio, vous permet de réaliser des ajustements de volume (pour le système entier ou par applications). Il permet également de changer de configurations de « mixeur » comme les profils de sortie sur casque, de niveau de micro, de périphérique d'entrée, et des profils audio de son surround/stéréo.

Cependant, vous ne pourriez ne pas avoir besoin d'installer pavucontrol car la plupart des environnements de bureau disposent de leur propre panneau de contrôle pour configurer PulseAudio. Souvent, de tels logiciels ne mentionneront pas PulseAudio et appelleront simplement cela de manière générique, comme « paramètres audio » par exemple.

Système de son surround

Beaucoup de gens ont une carte son multicanal, mais utilisent les haut-parleurs pour les deux canaux. PulseAudio n'a pas de paramètres par défaut pour la prise en charge du son surround. Pour activer tous les canaux, modifiez le fichier /etc/pulse/daemon.conf : décommentez default-sample-channels (c'est-à-dire supprimer le point-virgule au début de la ligne ) et paramétrez-le à 6 sur vous avez un système 5.1 ou à 8 si votre système est en 7.1.

# Default
default-sample-channels = 2
# To 5.1
default-sample-channels = 6
# To 7.1
default-sample-channels = 8

Après avoir réalisé les changements, redémarrez PulseAudio.

Dépannage

Redémarrer le démon !PulseAudio

Deouis Debian 9, PulseAudio est géré par une instance par utilisateur de systemd. Il utilise une activation de connecteur (socket), ce qui veut dire que PulseAudio démarrera automatiquement lorsqu'une application essayera de l'utiliser.

Pour une relecture des fichiers de configuration ~/.config/pulse/daemon.conf et /etc/pulse/daemon.conf, on peut redémarrer pulse :

$ systemctl --user restart pulseaudio.service

Ou bien, sur des systèmes n'utilisant pas systemd (Debian 8 et versions antérieures) :

$ pulseaudio --kill
$ pulseaudio --start

Interrompre la lecture dans Amarok quand Skype est lancé

Dé-commentez ou effacez la ligne dans /etc/pulse/default.pa

load-module module-cork-music-on-phone

Le volume audio est bas ou devient soudainement trop fort

Ajoutez une ligne à /etc/pulse/daemon.conf :

flat-volumes = no

Périphériques de lecture ou capture audio manquants

Si PulseAudio ne détecte pas correctement votre périphérique d'entrée/sortie (« sources » et « sinks » dans le langage de PulseAudio), vous pouvez essayer de supprimer les fichiers de configuration et de redémarrer pulseaudio. C'est probablement une exagération inutile, mais cela pourrait aider certaines personnes.

$ rm -r ~/.config/pulse /tmp/pulse-*
$ systemctl --user restart pulseaudio.service

PulseAudio dans sa configuration par défaut, nécessite pratiquement un accès exclusif au matériel. Par conséquent, il ignore les périphériques déjà actuellement utilisés par d'autres applications comme par exemple des navigateurs web et des applets de contrôle du volume. lsof /dev/snd/* vous aidera à identifier les processus que vous devrez peut-être supprimer avant que PulseAudio n'utilise votre périphérique audio.

Les prises jack du panneau avant ne fonctionnement pas

À partir de Debian Wheezy, pour une raison quelconque, PulseAudio ne voit pas la fonction de basculement de certaines cartes (par exemple CMI8788 [Oxygen HD Audio]) affichées par ALSA et l'utilisation avec l'interface PulseAudio (pavucontrol) est malheureuse. L'astuce, (pour l'instant ?), est d'afficher alsamixer (ou alsamixergui) pour alors pouvoir commuter la sortie audio de la lecture de la carte vers le panneau avant ainsi que l'entrée micro.

Bégaiement et interruptions audio

Si une machine de faible puissance « bégaie » (le son est interrompu), vous pouvez essayer d'ajouter ce qui suit à /etc/pulse/daemon.conf :

high-priority = no
nice-level = -1
realtime-scheduling = yes
realtime-priority = 5
flat-volumes = no
resample-method = speex-float-1
default-sample-rate = 48000

Utilisation excessive du processeur et distorsion

Ajoutez une ligne à /etc/pulse/default.pa

load-module module-udev-detect tsched = 0

Divers problèmes avec Skype et Wine

Ajoutez ou dé-commentez dans la ligne dans /etc/pulse/daemon.conf :

default-fragments = 25
default-fragment-size-msec = 25

Désactivez l'auto-génération du démon

Un client PulseAudio lancera automatiquement démon PulseAudio s'il n'est pas déjà en exécution. Si vous voulez être capable d'arrêter le démon sans sa réactivation, assurez-vous des changements suivants :

Copiez le fichier de configuration du client vers ~/.config/pulse :

$ cp /etc/pulse/client.conf ~/.config/pulse/ 

Utilisez l'éditeur texte de votre choix pour changer la ligne ; autospawn = yes en ; autospawn = no. Assurez-vous de dé-commenter la ligne en effaçant le point-virgule qui est devant.

Une alternative est de copier et d'éditer en une seule commande. Pour utilisez la ligne de commande suivante :

sed 's/; autospawn = yes/autospawn = no/' < /etc/pulse/client.conf  > ~/.config/pulse/client.conf

Test d'écho : écouter le microphone

Si vous n'êtes pas sûr de la configuration de votre microphone, vous pouvez écouter directement l'entrée de votre microphone en temps réel en activant le module loopback (source) :

pactl load-module module-loopback

Le module s'affichera dans l'onglet Recording du logiciel pavucontrol, où la source et le volume peuvent être configurées. Puisque la latence doit être faible, elle devrait être suffisante pour avoir une idée de la qualité du son car vous vous entendrez parler dans le microphone. Pour rendre permanent le changement, ajoutez la ligne suivante à ~/.config/pulse/default.pa :

load-module module-loopback

Méfiez-vous du retour ! Soyez prêt à baisser tous les volumes au cas où le microphone capterait la sortie des haut-parleurs. Naturellement, il est préférable d'exécuter un tel test avec des écouteurs.

En plus de cette technique ci-dessus, de nombreux services de conférence ont des tests d'écho intégrés. Par exemple, ?Skype a un test d'écho. ?Mumble peut également être configuré pour un écho du retour audio (local ou distant) via Configure -> Settings -> Audio Output -> Loopback test.

Stopper temporairement le démon pulseaudio

Si vous suspectez un problème avec l'exécution du démon pulseaudio dans votre session utilisateur systemd, vous pouvez l'éteindre :

systemctl --user mask pulseaudio.socket
systemctl --user stop pulseaudio.service

et ensuite le rallumer :

systemctl --user unmask pulseaudio.socket
systemctl --user start pulseaudio.service

« Pop » lors du démarrage et de l'arrêt de la lecture ou du démarrage d'applications audio

Cela peut être dû au fait que PulseAudio suspend les récepteurs après une période d'inactivité. Pour désactiver ce comportement, commentez ou supprimez la ligne suivante dans les fichiers /etc/pulse/default.pa and /etc/pulse/system.pa :

load-module module-suspend-on-idle

Référence : ArchWiki/PulseAudio/Troubleshooting/Pops when starting and stopping playback

Avancé

Activation/désactivation dynamique

Comme mentionné plus haut, tous les sons sont automatiquement routés à travers PulseAudio lorsque le paquet pulseaudio est installé. Ces instructions décrivent comment désactiver cela avec le paquet pulseaudio toujours installé. Les utilisateurs peuvent individuellement le réactiver pour eux-même au besoin.

La magie du « juste fonctionne » est obtenue grâce à des fichiers de configuration placés dans /usr/share/alsa/alsa.conf.d/. Sans ces fichiers en place, ceux par défaut d'ALSA seront utilisés. Par conséquent, pour obtenir le comportement ALSA par défaut avec le paquet pulseaudio installé, détournez ces fichiers

mkdir /usr/share/alsa/alsa.conf.pulse/

dpkg-divert --divert /usr/share/alsa/alsa.conf.pulse/pulse.conf --rename  /usr/share/alsa/alsa.conf.d/pulse.conf

dpkg-divert --divert /usr/share/alsa/alsa.conf.pulse/99-pulseaudio-default.conf.example  --rename  /usr/share/alsa/alsa.conf.d/99-pulseaudio-default.conf.example

dpkg-divert --divert /usr/share/alsa/alsa.conf.pulse/50-pulseaudio.conf --rename  /usr/share/alsa/alsa.conf.d/50-pulseaudio.conf

Désormais, si un utilisateur désire utiliser PulseAudio, il lui faut créer un fichier ~/.asoundrc qui ressemble à quelque chose de ce type

 @hooks [
         {
                 func load
                 files [
                         {
                                 @func concat
                                 strings [
                                         { @func datadir }
                                         "/alsa.conf.pulse/"
                                 ]
                         }
                 ]
                 errors false
         } 
 ]

Si un utilisateur désire basculer entre pulse et pas de pulse de manière quasi-régulière, ajoutez les éléments plus haut dans ~/.asoundrc.pulse à la place, et créez un lien symbolique vers ce fichier dans ~/.asoundrc lorsque pulse est souhaité

ln -s ~/.asoundrc.pulse ~/.asoundrc

et effacez-le quand vous le ne souhaitez plus

rm ~/.asoundrc

Assurez-vous également lorsque vous désactivez pulse de tuer son processus pour que rien d'autre ne puisse plus accéder directement à la carte son à travers lui

killall pulseaudio

Suspendre temporairement et exécuter une application sans PulseAudio

Vous pouvez utiliser l'utilitaire pasuspender, si vous voulez seulement désactiver PulseAudio temporairement afin d'exécuter une application et de lui donner un accès direct aux périphériques audio.

Lorsque vous exécutez pasuspender, les autres applications ne seront pas capable d'utiliser PulseAudio. Quand vous quittez l'application, le comportement par défaut de PulseAudio sera restauré automatiquement.

Consultez man pasuspender pour de plus amples informations.

Connecter PulseAudio et JACK

Il est possible d'utiliser PulseAudio aux cotés du serveur JACK afin de fournir à JACK un accès aux applications prenant seulement en charge PulseAudio.

pacmd load-module module-jack-sink
pacmd load-module module-jack-source

Quelques fonctionnalité de PulseAudio

Liens externes


CategoryHardware | CategorySound | CategorySoftware