Translation(s): Português Brasileiro : Français : English


Qu'est ce que Multi-arch ?

Multi-arch vous permet d'installer des bibliothèque de paquets venant de différentes architectures sur un même système. C'est très utile dans beaucoup de cas, cela permet le plus souvent d'installer à la fois des logiciels 32 et 64 bits sur la même machine, tout en conservant une résolution des dépendances automatique correcte. Noter que cela ne permet pas d'installer simultanément plusieurs versions d'une même "application" dans de multiples architectures.

Concepts

Il y a une architecture dite architecture courante, et affichée par la commande dpkg --print-architecture. Elle est définie dans le paquet dpkg actuellement installé.

(Notez qu'ici "architecture" désigne une Interface Binaire-Programme (ABI, Application Binary Interface), et non une Architecture de Jeu d'Instruction (ISA, Instruction Set Architecture). Ainsi, par exemple, "armel" et "armhf" sont bien des "architectures" différentes, bien qu'elles utilisent (presque) le même jeu d'instruction, et ce car elles se reposent sur des ABI différentes pour l'appel de fonctions depuis les bibliothèques.

Il est maintenant possible de se référer à un paquet via "paquet:architecture" à peu près partout où il était possible de le faire avant avec "paquet" —nous avons donc libc:i386 et libc:amd64— malheureusement, les sémantiques comprises par dpkg et apt étant légèrement différentes, les résultats obtenus via ces deux interfaces peuvent être légèrement différents. Cependant, préciser l'architecture d'un paquet devrait toujours être sûr et sans ambiguïté, quant au nom "paquet" sans précision, il se réfère au paquet dans l'architecture courante d'apt.

Les autres architectures disponibles sont visibles grâce à la commande dpkg --print-foreign-architectures. dpkg gérera les paquets de ces architectures ainsi que ceux de l'architecture de la machine.

Il y a un entête «Multi-Arch» inscrit dans les meta-données pour chaque paquet multi-architectures concerné.

Des paquets tagués «Multi-Arch : allowed» existent aussi. Il peuvent êtres traités à la fois comme «:same» ou comme «:foreign» en fonction des paquets dont ils dépendent.

Le plus souvent les packageurs travaillent sur leur distribution, en commençant par installer les paquets les plus utiles pour la rendre multi-architectures. Voir multiarch spec et howto implementation pour avoir des détails sur le fonctionnement actuel et pour savoir comment mettre à jour les paquets et tirer avantage de cette fonctionnalité.

Prérequis

Vous avez besoin d'un dpkg et d'un apt compatbile multi-architectures.

Dans le dpkg de Debian cela est présent depuis la version 1.16.2. Dans Ubuntu cela est possible depuis natty (v1.15.8.10ubuntu1). Vérifier en regardant si la commande dpkg --print-foreign-architectures est compris.

Apt est compatible multi-architectures si il supporte -o APT::Architectures. Ce support est disponible depuis la version 0.8.13 comprise. Cependant, il y a eu de nombreuses améliorations du support de la multi-architecture et de nombreuses corrections de bugs dans les versions suivantes de apt (certainnes requises par Debian dpkg 1.16.2 pour activer le multi-architecture), comme le support de apt-get build-dep -a cross-dependency. Par conséquent, le plus récent est le plus performant en général, au moins jusqu'à la version 0.9.4.

Avant apt 0.9 dans Debian, dpkg peut ne pas fonctionner (mais seulement si le multi-architecture est activé) pendsant les mises à jour lorsqu'on ne lui indique pas l'architecture du paquet qu'apt doit configurer. (dpkg: error: --configure needs a valid package name but 'gcc-4.7-base' is not: ambiguous package name 'gcc-4.7-base' with more than one installed instance). dpkg --configure -a devrait débloquer cela.

Utilisation

Configurer les architectures

Pour ajouter une architecture suplémentaire (dans Debian depuis dpkg 1.16.2):

dpkg --add-architecture <arch>

e.g.

dpkg --add-architecture armhf

Pour supprimer une architecture

dpkg --remove-architecture <arch>

Les architéctures disponible pour dpkg sont stockées dans /var/lib/dpkg/arch.

Notez que rien ne va rééllement changer avant que vous fassiez

apt-get update

pour mettre à jour la liste des paquest disponibles.

Notez que le dpkg d'Ubuntu dans natty (1.16.0~ubuntu7 (reports 1.15.8.10)), oneiric et precise (1.16.1.2ubuntu7) utilise une syntaxe différente :

echo "foreign-architecture armhf" > /etc/dpkg/dpkg.cfg.d/architectures

Configurez les sources apt

Par défaut, apt utilise le jeu d'architectures remonté par dpkg, et toutes architectures non qualifiés présentent dans les lignes du fichier /etc/apt/sources.list, qui représente souvent ce que vous souhaitez. Cela peut être modifié en utilisant APT::Architecture=<arch> pour forcer l'architectur par défaut ou avec APT::Architectures="<arch> <arch>".

deb [arch=amd64,i386] http://uk.archive.ubuntu.com/ubuntu/ quantal main universe
deb [arch=armel,armhf] http://ports.ubuntu.com/ubuntu-ports quantal main universe

Identifier les ligne deb-src avec une architecture n'aurait aucun sens.

Notez : Il y a un bug in la version de apt >=0.9.7 et <0.9.7.2, ce qui signifie que mettre«arch=armel,armhf» sur une seule ligne ne fonctionne pas ; vous avez besoin de 2 entrées différentes.

N'oubliez pas de

apt-get update

après avoir ajouté une architecture.

Installer/desinstaller des paquets

Pour installer un paquet ne provenant pas de l'architecture par défaut, spécifiez juste cette architecture dans la ligne de commande :

apt-get install package:architecture

Les dépendances de ce paquet s'installeront automatiquement pour les bonnes architectures (même architecture pour les bibliothèques, architecture de la machine pour les autres dépendances) exemple :

apt-get install links:i386

dpkg -i package_version_architecture.deb
dpkg -r package:architecture

Installation de l'arbre des dépendances croisées

Pour installer les dépendances à la construction d'un paquet avant une compilation croisée

apt-get build-dep -a <arch> <package>

Cela fonctionne lorsque tous les «outils» dont le paquet dépend, sont tagués Multi-Arch: foreign, que toutes les dépendances qui sont nécessaire sur la machine de compilation, et que les paquet de développement qui sont nécessaire à la fois sur l'architecture CIBLE et sur l'architecture de COMPILATION sont coinstallable («Multi-Arch: same»), et que toutes les exceptions aux règles par défaut sont taguées package:any ou package:native dans le paquet source. Ce processus est indirecte.

Lorsque cela ne fonctionne pas, vous pouvez souvent obtenir les dépendances avec une commande manuelle de apt-get : Par exemple, à la place de

apt-get build-dep -a armhf acl

, faites

apt-get install autoconf automake debhelper gettext libtool libattr1-dev:armhf

Les détails de la résolution des dépendances sont sur MultiarchCross.


CategoryPermalink