Traduction(s): English - Français

FreedomBox : vision

Le concept d'un serveur personel "FreedomBox" a été évoqué pour la première fois par Eben Moglen, fondateur et directeur du "Software Freedom Law Center" (SFLC), lors d'un discours donné durant la conférence annuelle Debian en 2010. Il s'agissait d'un défi lancé aux développeurs de créer un serveur simple d'accès et spécialisé dans la protection de la vie privée. Le serveur devait être composé de logiciels présents dans le système Debian. Le serveur devait être accessible aux personnes peu enclines à l'utilisation poussée de la technologie.

Pourquoi ? Nous vivons dans un monde où notre utilisation du réseau passe forcément par des organismes qui souvent n'ont pas nos intérêts à cœur. En construisant un logiciel qui ne repose pas sur un service centralisé, nous pouvons reprendre le contrôle et notre intimité. En conservant nos données à la maison, nous obtenons une protection légale utile sur ces données. En rendant le contrôle aux utilisateurs sur leurs réseaux et leurs machines, nous ramenons Internet à l'architecture pair-à-pair qui a présidé à sa conception.

Afin d'amener un ordre nouveau pour le réseau, il est primordial qu'il soit facile de migrer vers ce projet. Le matériel sur lequel il fonctionne doit être bon marché et le logiciel qu'il exécute doit être facile à installer et à administrer par n'importe qui. Il doit être facile de faire la migration de services existants. Il y a un certain nombre de projets qui visent à aboutir à un avenir de services distribués ; nous visons à les réunir dans un paquetage pratique.