Differences between revisions 1 and 2
Revision 1 as of 2021-09-17 10:30:09
Size: 5720
Editor: PengouinPdt
Comment:
Revision 2 as of 2021-09-17 10:36:23
Size: 5720
Editor: PengouinPdt
Comment: typo
Deletions are marked like this. Additions are marked like this.
Line 39: Line 39:
 * [[https://userbase.kde.org/Falkon|La page Falkon de KDe Userbase]]  * [[https://userbase.kde.org/Falkon|La page Falkon de KDE Userbase]]

Translation(s): English - Français


Falkon est un navigateur web Qt5 développé par KDE. Anciennement en tant que projet indépendant nommé QupZilla, il a rejoint KDE en 2017 et a rapidement fait l'objet d'un travail de rebranding et d'adaptation aux normes modernes. Il utilise le moteur Qt WebEngine en arrière plan, lui donnant une conformité avec les mêmes standards web et une performance générale similaires à Google Chrome, bien qu'il soit souvent rapporté comme étant plus léger que Chrome, ou Chromium.

Falkon est actuellement empaquetté dans Debian depuis Debian 10/Buster, bien que les navigateurs web KDE par défaut pour les nouvelles installations soient toujours les suivants Konqueror et Firefox.

Falkon/falkon.png

Fonctionnalités

Comparé aux autres navigateurs, Falkon a une intégration fantastique dans KDE, largement grâce au fait d'être l'un des rares navigateurs à utiliser Qt 5. Il peut utiliser nativement les barres de défilements, enregistrer les mots de passe dans KWallet, intégré avec KDE PIM, afficher avec les boites de dialogues native QT, et il utilise toujours un aspect et une convivialité native afin de s'aligner au système et au thème d'icônes. Il est aussi plus rapide que Firefox concernant l'ouverture de fichiers téléchargés en tant qu'application système par défaut pour ces fichiers types.

Un AdBlock est inclut et actif par défaut, et d'autres extensions sont intégrées et disponibles tels GreaseMonkey, un moteur de recherche d'image inversé, la gestion des gestes de souris, des onglets de style arborescent et un défilement automatique. Il a aussi pour fonctionnalité nombres de configurations et personnalisations possibles, comme c'est le cas pour les applications KDE.

Depuis la version 3.1, Falkon supporte des extensions personnalisées écrites en Python ou QML, ainsi qu'une intégration plus étroite avec les KDE Frameworks, vous permettant d'utiliser ses fonctions de partage. En effet, cela permet à Falkon un meilleur niveau d'intégration avec KDE Connect.

Confidentialité et Sécurité

Falkon a un nombre conséquent de fonctionnalités pour sécuriser votre confidentialité. Les paramètres permettent un contrôle très fin sur quelles données sont sauvegardées et cachées, incluant la capacité à supprimer le cache, l'historique, et le contenu HTML5 enregistré localement lors de la fermeture du navigateur. Il dispose également d'un audit XSS optionnel pour prévenir les attaques de type cross-site scripting. Les permissions pour JavaScript peuvent être restreintes, et une fonction intégrée pour modifier l'agent utilisateur sans avoir besoin d'extension. DuckDuckGo est utilisé par défaut en tant que moteur de recherche, plutôt que Google.

Il convient toutefois de souligner que la plupart d'entre elles nécessitent une intervention manuelle pour tirer le meilleur parti de la technologie. Plus important, l'audit XSS est désactivé par défaut, et le gestionnaire de mots de passe enregistre dans une base de données textuelle. Il est hautement recommandé de vérifier ces paramètres avant de l'utiliser dans un environnement non sécurisé, et de s'assurer qu'ils sont à la hauteur de la sécurité que vous souhaitez donner à votre navigateur. L'AdBlock embarqué a également un préréglage pour activer EasyPrivacy si vous avez souscrit, ce qui vous permettra une navigation plus sûre.

Extensions

Falkon prend en charge les extensions QML et Python depuis la version 3.1. Bien qu'elles soient intégrées, ces extensions tierces peuvent être trouvées sur le Store Falkon officiel et installées manuellement, bien que ce soit toujours une bonne idée de lire les sources avant d'exécuter du code tiers non fiable dans votre navigateur.

Falkon 3.1 cherchera les extensions dans les répertoires ~/.config/falkon/plugins/ et /usr/lib/qt/plugins/falkon/python/, respectivement le répertoire spécifique à l'utilisateur et celui pour le système. Des archives téléchargées depuis le Store Falkon contiendront généralement un répertoire que vous pouvez placer dans l'un ou l'autre.

Falkon ne supporte pas (actuellement !) les extensions WebExtensions, ce qui signifie qu'aucune des extensions conçues pour Chrome ou Firefox n'est compatible, à moins de les réécrire pour les porter vers l'API des extensions de Falkon. La prise en charge des extensions WebExtensions aura d'abord besoin d'implémenter la gestion du moteur in Qt WebEngine, dont la progression est suivie dans le Qt Bug Tracker : https://bugreports.qt.io/browse/QTBUG-61676

Voir aussi

(en anglais)

Informations spécifiques à Debian

(en anglais)

Informations spécifiques en amont

Autre information


CategorySoftware | CategoryNetworkApplication | CategoryWebBrowser |