Traduction(s): English - Français - Italiano - Svenska - Русский

Versions de Debian > Debian Testing


Comment fonctionne Debian « testing » ?

Un paquet arrive automatiquement de « unstable » dans la future version stable (« testing ») quand un certain nombre de conditions sont remplies :

Pour des informations plus approfondies, on peut consulter la page officielle de Debian « testing » : http://www.debian.org/devel/testing

Ces conditions permettent d'être sûr que les paquets de la prochaine version stable dans testing sont à la fois raisonnablement récents et relativement utilisables. Cependant, notamment lorsque des paquets sont restructurés, des paquets qui ne sont pas totalement diffusables sont introduits dans « testing », pour qu'on ne perde pas le plaisir d'utiliser une version en développement et en constante évolution.

Comment utiliser Debian « testing » (la future « stable »)

La première chose à faire est de vérifier l'état actuel de « testing ». Jetez un coup d’œil sur les sujets récents des archives de la liste de discussion debian-testing et consultez la page du Wiki sur l'état de « testing ». En plus de ces ressources spécifiques, on peut aussi consulter les listes de diffusion plus générales debian-user et debian-devel, les canaux IRC #debian ou #debian-next, et bien sûr le système de suivi de bogues de Debian. Vous pouvez aussi consulter la page DebianDesktopHowTo.

La manière la plus fiable pour installer « testing » à partir de rien est de réaliser une installation minimale avec l'installateur de « stable », puis de mettre à niveau vers « testing » à partir de « stable ».

Autrement, vous pourriez utiliser l'image pour « testing » de l'installateur de Debian, mais soyez avertis que l'installateur de « testing » est fait plus pour tester l'installateur que pour installer « testing ». Les bogues de l'installateur de « testing » doivent être ouverts sur le pseudo-paquet debian-installer.

Si vous avez déjà installé la version stable de Debian, pour la mettre à jour vers « testing », vous avez juste à modifier votre fichier /etc/apt/sources.list en remplaçant « stable » (ou le nom actuel de « stable ») par « testing » (ou le nom actuel de la prochaine version « stable ») dans toutes les lignes où ce nom apparait. D'autres changements dans ce fichier peuvent être nécessaires. On peut aussi faire cela avec Synaptic.

Mettre le nom de la future version stable, c'est-à-dire « stretch », permettra de suivre « stretch » pendant son passage en « stable » et plus tard en ancienne « stable », tandis que « testing » continuera de changer après la sortie de la nouvelle version stable. Si vous souhaitez plutôt suivre la version Stretch quand elle devient stable, modifiez votre fichier /etc/apt/sources.list en remplaçant « stable » ou « testing » par « stretch ».

<!>

Que vous suiviez « testing » ou le nom de la future version stable, vous devez toujours avoir la ligne correspondante deb http://security.debian.org <"testing" ou nom de code>/updates main dans votre fichier /etc/apt/sources.list . Voir la section « testing » de la FAQ sur la sécurité.

Quand vous avez installé ou modifié les sources de logiciels, exécutez régulièrement apt-get update && apt-get upgrade pour obtenir les nouvelles versions des programmes et les mises à jour de sécurité. Si vous remarquez que certains paquets ne sont pas mis à jour, vous pouvez aussi essayez la commande apt-get dist-upgrade, mais faites attention : cette commande pourra installer ou retirer des paquets ; aussi, faites très attention à toutes les actions proposées avant de les accepter.

Attention

Un bon exemple du genre de problèmes passagers qui peuvent affecter « testing » est le passage de perl-5.6.0 à perl-5.6.1 qui a empêché perl de trouver ses modules, s'ils avaient été créés avec perl-5.6.0. Pour résoudre le problème, sans attendre que le paquet corrigé soit introduit dans « testing », il fallait définir la variable d'environnement PERL5LIB à /usr/lib/perl/5.6.0.

« Testing » est mise à jour plus souvent que « stable », mais moins que « unstable », donc vous pouvez vous attendre à ce que les nouvelles versions stables des programmes que vous utilisez soient installées dès qu'elles sont prêtes, sauf quand « testing » entre dans sa phase de « gel » pour préparer la sortie imminente de la prochaine version stable. Voir aussi Stabilité de Debian.

Les mises à jour de sécurité sont plus lentes à arriver dans « testing » que dans « unstable » ou « stable ». Si la sécurité fait partie de vos exigences ne choisissez pas « testing ».

On peut voir la correspondance entre l'alias d'une version et son statut en regardant le fichier de publication, par exemple :

Si vous vous demandez pourquoi un paquet (ou une version particulière d'un paquet) n'est pas encore dans « testing », voir : http://bjorn.haxx.se/debian.

Comment « testing » devient la nouvelle version stable ?

voir DebianReleaseFAQ (en anglais).

Voir aussi