Translation(s): english - español - Italiano - 简体中文 - Svenska - Русский - Francais


http://www.debian.org/logos/openlogo-nd-50.png http://www.debian.org/Pics/debian.png

Portal/IDB/logo_portal.png Les logiciels disponibles aux utilisateurs de Debian



Les logiciels disponibles pour la version stable de Debian

L'installateur par défaut de Debian installe une grande quantité de logiciels disponibles, tous installables facilement depuis Debian en utilisant l'outils de gestion des paquets.1 Historiquement Debian a eu beaucoup de logiciels2 dans ses dépôts par rapport aux autres distributions Linux.

Néanmoins, pour diverses raisons, la version stable de Debian n'inclut pas tous les logiciels que les gens trouvent importants et attendent. Pour remédier à ceci il y a pas mal de logiciels additionnel disponible pour la version de Debian, depuis les sources officielles et non officielles. Cette page fournit un aperçu des sources les plus couramment utilisées et/ou celles avec étendue ou une portée importantes. Les sources logicielles sur cette page sont toutes produites par Debian lui-même ou par des membres de la communauté Debian pour Debian3 Donc, tous les logiciels décrits ici sont supportés par une importante communauté Debian. Des sources plus obscures de logiciels Debian, et des sources hors de la communauté Debian peuvent être trouvées sur la page des dépôts non officiels.

Notes Concernant la Sécurité

Considérations sur la Sécurité

Le projet Debian fournit le plus haut niveau de sécurité des logiciels libres inclut dans la version stable de Debian. Les sources logicielles officielles, semi-officielles, et non officielles sont listées ici et peuvent ou non recevoir ce support de sécurité.

Mise à jour de Sécurité des Logiciels Existants

Il convient de mentionner que Debian fournit des mises à jour de sécurité opportunes mais l'installation par défaut ne garantie pas que ces mises à jour sont automatiquement installées dès qu'elles deviennent disponibles. Une partie essentielle de l'administration d'un système Debian est de s'assurer que les mises à jour de sécurité se fassent.

Un système Debian est pré-configuré pour recevoir les mises à jour de sécurité quand une demande manuelle est faite. Le bureau par défaut (gnome) fournit un bouton dans la barre des menus qui installe les mises à jour de sécurité. Les autres doivent être lancées en tant que (root)

aptitude update

suivi de

aptitude safe-upgrade

de manière régulière. Les packages disponibles installent automatiquement les mises à jour de sécurité.

Logiciels qui résout les problème d'installation

Parce que la Version stable de Debian change rarement après la publication la version peut ne pas s'installer sur le matériel le plus récent. Dans cette situation voir http://kmuto.jp/debian/d-i/ pour les installations avec up-to-date kernels.4

Noter aussi que certains matériels nécessitent des firmwares non libres pour fonctionner; firmwares qui ne sont pas inclus dans l'installateur Debian.5 Voir les détails dans les instructions d'installation, particulièrement dans le guide d'installation officiel, et d'obtenir de l'aide via IRC ou d'autres canaux de support.

Logiciels plus récents pour Debian Stable

Parce que la version stable de Debian change rarement après la publication, et a peu de changements dans les mois précédents celle-ci, les logiciels inclus ne sont pas toujours les dernières versions. Ceux qui ont besoin de logiciels plus récents mais qui veulent toujours la fiabilité et la sécurité de la version stable de Debian peuvent souvent satisfaire leurs besoins avec les logiciels depuis les backports, http://backports.debian.org.

Les Backports fournissent non seulement les nouvelles applications mais aussi les nouveaux noyaux. Installer un nouveau noyau est souvent le meilleurs choix pour résoudre les problèmes matériels car le nouveau noyau contiens beaucoup de nouveaux drivers corrigent les bugs.

Si vous avez besoin de quelque chose qui n'est pas dans les backports, ou quelque chose de plus récent que ce qui est dans les backports, une bonne option est rétroporter vous-même un paquet plus récent depuis la version instable/sid de Debian. Si les instructions pour rétroporter depuis sid/instable ne sont pas claires ou vous avez besoin de plus d'aide le canal IRC peut être une bonne option. Vous pouvez aussi demander si vous avez besoin de logiciels encore plus récents que ceux disponibles dans sid/instable.

Le rétroportage (recompiler et reconditionner) est le "seul" moyen sûr pour installer des paquets depuis Debian Sid ou Debian Testing sur un système stable de Debian. N'installez pas de paquets sans rétroportage. Tenter de "mixer" des versions, notamment en mettant à jour votre fichier sources.list, est la meilleur méthode pour casser votre système. Dans ce cas, le redémarrage implique généralement une restauration depuis une sauvegarde.

Notez que l'installation des derniers logiciels n'est peut-être pas le meilleur moyen de répondre à vos attentes. IRC, et les autres supports peuvent vous suggérer d'autres alternatives qui vous aideront à atteindre votre but.

Ceux qui utilisent les backports, ou rétroportent les paquets eux-mêmes, doivent se souvenir que les mises à jours de sécurité ne sont plus automatique!6

Mises à jour des logiciels pour Debian Stable

Certains logiciels, tel que les scanners de spam, doivent être très à jour pour fonctionner. Pour activer7 les mises à jour vers la toute dernière version de certains logiciels, ou backports d'une partie importante, soyez sûre que la suite nomversion -updates soit activée dans /etc/apt/sources.list, en ajoutant nomversion-updates à la fin de la ligne. Le ligne doit ressembler à ça:8

deb http://http.us.debian.org/debian/ squeeze main squeeze-updates

Avant la version squeeze de telles mises à jour étaient disponibles depuis Volatile, http://volatile.debian.org/.

http://mozilla.debian.net fournit la version actuelle de la suite logicielle Mozilla.

Logiciel Audio et Video

Certains logiciels ne sont pas inclus dans Debian parce qu'ils sont illégaux dans certaines parties du monde. Les logiciels Audio et vidéo peuvent être particulièrement problématiques à cet égard et les Etats-Unis sont parmi les gouvernements les plus restrictifs. La simple possession peut être une infraction criminelle et peut donner lieu à une peine d'emprisonnement. L'ignorance de la loi n'est pas une excuse. Cette page internet ne doit pas être considérée comme un substitut à un conseil juridique qualifié; Un conseil juridique peut seulement être obtenu en consultant un avocat.

Certains logiciels associés au multimédia, particulièrement les logiciels autorisant la lecture et la manipulation de musique, vidéo, etc, ne sont pas inclut dans Debian pour des raisons légales. Ceci est maintenant plus rare que dans le passé9.10

Parfois il peut être approprié de recompiler un paquet source intéressant de Debian pour activer les codecs ou d'autres fonctions exclues pour des raisons légales. Ceci se fait en téléchargeant le paquet source .deb avec apt-get source nomdupaquet, en changeant les options de compilation trouvées dans debian/rules, en utilisant dpkg --build repertoiresource pour reconstruire un fichier binaire .deb, et gdebi nomdupaquet pour l'installer. C'est une bonne idée pour ajouter +custom.X, où custom est votre nom personnalisé et X est votre numéro privé de révision, au numéro de version définie dans le fichier .dsc du paquet source pour distinguer votre re-packaging de Debian, et pour mettre le paquet résultant en attente après l'installation avec aptitude hold nompaquet pour qu'il ne soit pas automatiquement remplacé pendant la mise à jour du système.

Logiciels Non-Libres (e.g. Adobe Flash)

Conformément aux principes fondamentaux de Debian, ceux codifiés dans le contrat social de Debian, l'installation par défaut de Debian est configurée pour installer seulement des logiciels libres. Les logiciels non-libres sont disponibles pour ceux qui le souhaitent à vos risques et périls. Avant d'installer aveuglément des logiciels non-libres il est prudent de demander s'il existe un remplacent libre.11

Pour accéder aux logiciels non-libres distribués par le projet Debian se fait en modifiant le fichier /etc/apt/sources.list.12 Les pages du manuel sources.list contiennent des explications et des exemples. L'idée de base est d'avoir le texte contrib et non-free en tant que "composants", ainsi que le composant main, à la fin de chaque ligne afin que les logiciels non-libres et les logiciels contribués peuvent aussi être téléchargés depuis chaque archive logicielle.

Cependant, il faut noter qu'il y a quelques exceptions avec la hausse des technologies "Application Sandboxing" comme Flatpak, etc, mais Debian ne peut toujours pas garantir le même niveau de sécurité dans ce cas. Flatpak laisse les applications tourner sur un runtime personnalisé, qui est isolé du système de base de Debian. Encore une fois, /usr/bin, /lib64 etc sont des endroits très sensibles, donc faites attention aux modifications

Voir FlatpakHowto pour plus d'informations.

Logiciels pour les Périphériques Embarqués

Si vous disposez d'une grande capacité de stockage pour une distribution standard de Debian, elle est disponible pour les processeurs ARM (armel, armhf, arm64) et MIPS (mips, mipsel, mips64el) ainsi que i386 et amd64.

Le projet embarqué a été abandonné et certains efforts ont été intégré dans Debian.

Exécuter Debian Sans l'installer

Un ordinateur peut exécuter Debian sans l'installer sur le disque dur; s'exécutant sur un CD ou une clé USB. Le projet Debian-Live fournit cette possibilité. Une version "live" de Debian n'est pas différente d'une version installée. Le logiciel est installé et supprimé comme d'habitude, le fait de conserver les changements ou non après chaque redémarrage dépend si le média sous-jacent est inscriptible.

Voir aussi


CategoryPortal | CategoryPackageManagement CategorySoftware


Notes de bas de page:

  1. Les nouveaux utilisateurs de Debian doivent obtenir tous leurs logiciels depuis les répertoires de Debian. Les responsables de Debian ont beaucoup travaillé pour assurer que les logiciels inclut dans les répertoires de Debian fonctionnent bien ensembles et sont sûres. Obtenir des logiciels depuis des sources non-Debian annule la (non-existente) garantie! L'association de la gestion des paquets et l'arrivée des distributions Linux qui fournissent de grande quantité de logiciel changent fondamentalement la pratique de l'administration système, surtout pour les utilisateurs standards. N'obtenez pas de logiciels depuis un autre endroit que Debian, même pas depuis l'auteur du logiciel, sauf si vous avez les compétences et le temps pour résoudre les problèmes en résultant! Les débutants en Linux sont souvent habitués à obtenir leurs logiciels directement depuis l'auteur du logiciel, ainsi que depuis d'autres sources sur le Net. Cette pratique contribue à l'instabilité, à la rigidité et à l'insécurité des systèmes non-Linux. Vous pouvez penser que parce que vous utilisez et êtes habitué à obtenir des logiciels depuis différentes sources et de les intégrer dans votre système que cette pratique est raisonnable. L'expérience montre le contraire. Nous vous conseillons d'attendre plusieurs mises à jour majeures du système et de vous considérer comme un expert en Linux avant de vous aventurer en dehors des logiciels supportés par Debian. (1)

  2. Dans le cas où le logiciel ou sa configuration a été modifiés pour ajouter une particularité spécifique à Debian celles-ci sont notées dans un document README.Debian situé daas le répertoire /usr/share/doc/packagename/. Ceci n'intéresse généralement que les administrateurs de serveurs. (2)

  3. Même les sources non officielles sont "officiellement non officielles" et ferait partie de Debian lui-même si les moyens étaient disponibles pour le faire. Ces sources logicielles s'efforcent de respecter les standards Debian et sont conçus pour intégrer sans problème Debian. Ils sont bien conçus et sont eux-même testés régulièrement. (3)

  4. Le noyau, le coeur du système, sert d'intermédiaire entre le reste du système et la plupart du matériel. Par conséquence un noyau plus récent est souvent nécessaire pour supporter un matériel plus récent. (4)

  5. Il existe des installateurs non officiels qui contiennent des firmwares non-libres mais il y n'a pas beaucoup d'avantages de les utiliser par rapport à suivre les instructions du guide d'installation. Voir: http://cdimage.debian.org/cdimage/unofficial/non-free/cd-including-firmware/current/ (5)

  6. Au moment d'écrire ces lignes l'équipe Sécurité de Debian ne fournit pas de support pour les logiciels dans backports.debian.org, bien que certains logiciels peuvent avoir des mises à jour de sécurité par les responsables des backport. (6)

  7. L'installateur de Debian demande si nomversion-updates doit être activée donc il est possible ou non qu'elle soit déjà activée. (7)

  8. Bien sûr il y a des outils GUI qui feront ces changements pour ceux qui ont peur d'éditer du texte. (8)

  9. Disons avant squeeze. (9)

  10. Notez que http://deb-multimedia.org/ n'est plus une source recommandée des paquets de la version stable de Debian. (10)

  11. Quoiqu'il en soit, c'est mieux d'obtenir des logiciels non-libres depuis les répertoires officiels de Debian plutôt qu'ailleurs sur Internet, même depuis la source originelle du logiciel. Les logiciels dans les répertoires Debian ont été vérifiés pour intégrer Debian et est mis à jour quand c'est nécessaire pour maintenir la sécurité -- dans la mesure où cela est possible avec les logiciels non-libres. (11)

  12. Ceux qui ont peur de saisir du texte dans un document peuvent plutôt utiliser les cases à cocher qui se trouvent dans l'interface graphique du gestionnaire de paquet Synaptic. (12)