Translation(s): English - Français - Italiano - 한국어(Korean)


C'est le système de gestion de paquets qui lie ensemble tous les programmes installés sur un système Debian. Debian utilise ce que l'on appelle des "paquets" pour chaque morceau de logiciel, les lots de fichiers qui fournissent les fichiers à installer sur le système, les dépendances entre paquets et la configuration du logiciel. Ces paquets peuvent être installés ou retirés à volonté, à moins bien sûr qu'un autre paquet en ait besoin. L'essentiel du processus d'installation de Debian est, en fait, l'installation les paquets les plus basiques qui permettent à Debian de fonctionner.

La gestion de paquets de Debian se compose de plusieurs niveaux. Les niveaux les plus bas, auxquels il faut en majorité éviter de toucher, sont réalisés par dpkg et ses programmes associés. Au-dessus de ces niveaux, on trouve les outils Apt et apt-get tout comme un outil plus récent, aptitude. La page outils de gestion de paquets contient une brève description de ces outils et d'autres qui travaillent avec les fichiers des paquets Debian.

Tous ces outils sont documentés par une page du Manuel, donc si vous vous posez des questions à leur sujet, consultez-le (par exemple : 'man apt'). Si vous êtes débutant, nous vous présentons quelques commandes qui ont prouvé leur utilité pour un usage quotidien. On les regroupe habituellement dans les catégories suivantes :

Interfaces plein écran

Elles sont de deux types : interfaces sur console (ncurses) et interfaces graphiques. Il y a plusieurs alternatives, semblables sous certains aspects, différentes sous d'autres. Pour les utilisateurs de distributions Linux basés sur RPM, il y a des programmes analogues tel RedCarpet et Up2Date.

Interfaces en ligne de commande

En général, les outils en ligne de commande intègrent un certain nombre d'opérations avec une seule ligne de commande et des arguments (gestion de listes de paquets, recherche de paquets, installation, configuration de paquets). aptitude est le principal outil en ligne de commande. apt-get remplit les mêmes objectifs, et bien que ce ne soit plus lui que l'on recommande en premier, certains continuent à l'employer. Voici quelques commandes typiques :

"Aide d'Apt":http://www.spack.org/wiki/UsingApt

On peut aussi utiliser Wajig comme interface en ligne de commande, unifiée et plus logique pour toutes les fonctions de gestions de paquets.

Outils de bas niveau

dpkg et ses amis sont des commandes qui, en grande partie, ne remplissent qu'une seule tâche. Ils sont grossièrement comparables à la commande "rpm" de Redhat.

Contenu d'un fichier debian

Pour connaître le contenu de paquets debian dans le dépôt Debian, qu'ils soient installés ou non, installez le paquet apt-file et entrez les commandes

$ apt-file update
$ apt-file list toto

Pour connaître le contenu du fichier "abc.deb", vous devez entrer

$ dpkg-deb -c abc.deb

Reconfiguration de debconf

Pour reconfigurer debconf afin qu'il vous informe de l'essentiel des changements des nouveaux paquets, vous devez saisir (en tant que super-utilisateur):

 # dpkg-reconfigure debconf

Choisissez alors "medium"

Gestion de paquets avec apt-get et dpkg

Package resource list for APT

Le fichier /etc/apt/sources.list est le fichier de définition des sources d'apt. Pour en savoir plus sur ce fichier :

$ man 5 sources.list

Récupérer une nouvelle liste de paquets :

Pour aller chercher dans sources.list la nouvelle liste de paquets entrez la commande :

# aptitude update

ou l'équivalent

# apt-get update

Cette commande vérifie sur les serveurs enregistrés la présence de nouveaux fichier de version. Par chance, la commande est assez intelligente pour vérifier si le fichier de version a été modifier depuis la dernière mise à jour.

Mise à jour de tous les fichiers :

Pour mettre à jour tous les paquets modifiés, entrez la commande :

# aptitude safe-upgrade

Si vous voulez que cron exécute cette commande, vous devrez penser à utiliser le paquet cron-apt.

Avec apt-get, la commande est la suivante :

# apt-get upgrade -u

La balise -u montre la liste de tous les paquets mis à jour. Si vous voulez exécuter cette commande comme une tâche de cron, vous devrez utiliser les balises -dy. Avec ces balises, les nouveaux paquets seront téléchargés mais pas installés. Vous pourrez les installer après avec la commande apt-get update -u.

Mise à jour d'un distribution et de tous ses fichiers :

WARNING

Suivre les instructions que vous trouverez dans les notes de publication est le meilleur moyen que la mise à jour de votre système d'une version majeure de Debian à la suivante (par exemple, de lenny à squeeze) se termine sans problème !

Ces instructions vous diront d'effectuer au moins une fois un dist-upgrade (au lieu d'un upgrade), si vous vous servez d'apt-get ou un full-upgrade, (au lieu d'un safe-upgrade, si vous utilisez aptitude). Donc vous aurez à saisir quelque chose comme ça :

# aptitude full-upgrade

ou

# apt-get dist-upgrade -dy

# apt-get dist-upgrade -u

à un certain moment de la mise à jour vers une version majeure.

Un dist-upgrade peut être aussi nécessaire pour mettre à jour vers la version la plus récente de sid.

Découvrir un paquet :

Comment découvrir quel paquet utiliser, sans programme à interface graphique ?

# apt-cache search sylpheed

Sinon utilisez une interface web :

http://packages.debian.org/search?sylpheed

Avec l'interface de recherche web, on peut rechercher un fichier particulier dans le contenu des paquets :

http://packages.debian.org/search?suite=default&section=all&arch=any&searchon=contents&keywords=bin%2Fsylpheed

Installer un paquet :

Comment installer un paquet sur votre système sans programme avec une interface graphique ? Tout ce que vous avez à faire est de trouver son nom et de saisir la commande

# aptitude install sylpheed-claws

ou

# apt-get install sylpheed-claws

pour installer le paquet sylpheed-claws.

Supprimer un paquet :

Pour se débarrasser du paquet toto dont vous n'avez plus besoin, saisissez la commande

# aptitude remove toto

ou

#  apt-get remove toto

Si le paquet est nécessaire à d'autres paquets, un message vous demandera de supprimer ce paquet et tous ceux qui dépendent de lui.

Forcer la suppression d'un paquet:

Quand vous procédez à la mise à jour d'une distribution, il peut arriver que vous deviez d'abord supprimer un paquet. Mais, c'est parfois impossible avec apt-get remove parce que le paquet a des dépendances non satisfaites ou n'est pas complètement installé. Vous pouvez supprimer le paquet avec cette commande

# dpkg --force-all --remove toto

Connaître le contenu d'un paquet installé :

Parfois, vous voulez savoir quels fichiers sont dans le paquet toto. Pour obtenir cette information, entrez la commande

$ dpkg -L toto

Obtenir la description d'un paquet :

Vous ne savez pas à quoi sert le paquet toto ? Frappez juste

$ aptitude show toto

ou

$ dpkg -p toto

Chercher le paquet dont est issu un fichier :

Vous êtes vous jamais demandé à quel paquet appartient un certain fichier ? Pour obtenir la réponse, par exemple /usr/bin/apt-get), lancez la commande

$ dpkg -S /usr/bin/apt-get

la réponse sera qu'il appartient au paquet apt.


CategoryQuickPackageManagement | CategoryPackageManagement