Translation(s) : English - Français - Русский

(!) ?Discussion

CheckInstall garde une trace de tous les fichiers créés par un script d'installation (« make install », « make install_modules », « setup », etc.), construit un paquet binaire standard (.deb, .rpm, .tgz) et l'installe sur ce système, ce qui permet une désinstallation par le gestionnaire de paquet de la distribution.

Notez que pour les actions les plus utiles, checkinstall doit être exécuté en tant que superutilisateur (root).

CheckInstall est particulièrement utile lorsque vous avez une archive compressée du code source d'un logiciel que vous devez compiler pour l'installer, en procédant de la façon habituelle :

./configure
make
make install
make clean

Pour ce faire, vous devez compiler le logiciel (selon ses propres instructions de compilation), puis à l'étape d'installation, utilisez à la place la commande checkinstall. Cela donnera généralement :

tar -zxvf source-app.tar.gz
cd source
./configure
make 

Puis:

# checkinstall 

Checkinstall construira un paquet sous forme de fichier .deb et l'installera automatiquement.

Si vous voulez désinstaller le paquet, utilisez simplement votre gestionnaire de paquet habituel (Synaptic, aptitude, apt, ...) ou bien la commande dpkg :

# dpkg -r yourpackagename 

Si vous ajoutez l'option --install=no à checkinstall, le programme générera un paquet .deb sans l'installer. Par exemple :

# checkinstall --install=no  

Vous pouvez maintenant installer le paquet .deb généré sur votre ordinateur ou une tout autre machine disposant de la même architecture de processeur (et de la même version du système Debian), avec gdebi ou bien avec la commande suivante :

# dpkg -i source-app_version_amd64.deb

Voir également

Liens externes